Commutateurs analogiques et multiplexeur

Les commutateurs analogiques sont des circuits intégrés conçus pour commuter des signaux analogiques via un contrôle numérique. La structure interne de ces dispositifs se compose généralement d’un certain nombre de barrières de contrôle logique interfacées avec des étages de transistors utilisés pour contrôler le flux de signaux analogiques. Le commutateur quad UTC CMOS 4066B utilise une tension d’alimentation unique de 3 à 15 V. Il peut commuter des signaux analogiques ou numériques à 7,5 V et avoir une dissipation de puissance maximale d’environ 700 mW. Les commutateurs individuels sont contrôlés par les entrées numériques A à D. Le commutateur analogique AH0014D DPDT compatible TTL peut commuter des signaux analogiques de _10 V via les entrées de contrôle logique A et B.

Notez que cet appareil possède des fournitures analogiques et numériques distinctes: V + et V- sont analogiques; VCC et GND sont numériques. Le commutateur analogique à double canal CMOS DPST DG302A peut commuter des signaux analogiques dans la gamme _10-V à des vitesses de commutation jusqu’à 15 ns. Il existe un certain nombre de circuits utilisant des commutateurs analogiques. Ils se trouvent dans des circuits de modulation / démodulation, des circuits de fréquence à commande numérique, des circuits analogiques de gain de signal et des circuits de conversion analogique-numérique où ils agissent souvent comme commutateurs à échantillonnage. Ils peuvent évidemment être utilisés simplement pour allumer ou éteindre un périphérique analogique tandis qu’un démultiplexeur numérique agit comme un distributeur de données.

Les multiplexeurs analogiques et les démultiplexeurs agissentde la même manière, mais sont capables de sélectionner ou de distribuer des signaux analogiques. (Ils utilisent toujours des entrées de sélection numérique pour sélectionner les voies ouvertes et fermées à la transmission du signal.) Ce périphérique fonctionne comme un multiplexeur ou un démultiplexeur car ses entrées et sorties sont bidirectionnelles (les signaux peuvent circuler dans les deux sens). Lorsqu’ils sont utilisés en tant que multiplexeur, les signaux analogiques entrent par les lignes d’E / S 0 à 7, tandis que le code numérique qui sélectionne l’entrée passée à la ligne O / I analogique (broche 3) est appliqué aux entrées numériques A, B et C Voir la table de la vérité sur la figure. Lorsqu’il est utilisé comme démultiplexeur, les connexions sont inversées.

L’entrée analogique entre par la ligne analogique O / I (broche 3) et passe à travers l’une des sept lignes d’E / S analogiques; la sortie spécifique est de nouveau sélectionnée par les entrées numériques A, B et C. Notez que lorsque la ligne d’inhibition (INH) est élevée, aucune des adresses n’est sélectionnée. Les niveaux de tension analogique entrée / sortie pour le 4051B sont limités à une région comprise entre la tension d’alimentation positive VDD et la tension d’alimentation négative analogique VEE. Notez que l’approvisionnement VSS est mis à la terre. Si les signaux analogiques que vous envisagez d’utiliser sont tous positifs, VEE et VSS peuvent être connectés à un terrain d’entente. Cependant, si vous prévoyez d’utiliser des tensions analogiques allant de, par exemple, de -5 à +5 V, VEE devrait être réglé sur -5 V, alors que VDD devrait être réglé sur +5 V. Le 4051B accepte les signaux numériques de 3 à 15 V, tout en permettant des signaux analogiques de -15 à -15 V.